Chronologie du Cambodge de 1960 à 1990

Compteur d'audience

 
 

Cambodge

Avis

Photos

Poésie

Accueil

 
   
 

Moteur interne



Le livre d'or

 

Paysage du Cambodge profond.

Extrait du livre Les clés du Cambodge, Raoul M. Jennar.

1966

Les Nord-Vietnamiens créent une unité, baptisée P 36, chargée d'entraîner des soldats cambodgiens. Elle est placée sous l'autorité de Le Duc Tho.

14 janvier: au nom de Sihanouk, le prince Norindeth proteste contre les bornbardements US en territoire cambodgien qui "ont fait des centaines de morts".
Fichier vidéo: Phnom Penh aujourd'hui, 2006.

5 février: les bureaux de l'organisation américaine Asia Foundation, réputée proche de la CIA, sont fermées.
19 mars: début de l'aide militaire soviétique.
3 avril: l'armée thaflandaise occupe le temple de Preah Vihear. Il est repris par l'armée cambodgienne le 6.
12 juin: un train de voyageurs est attaqué sur la ligne Battambang-Poipet. Les aflaquants seraient des communistes cambodgiens conduits par Muol Sambath.
31 juillet-3 août: des hélicoptères américains attaquent le village cambodgien de Thlok Trach alors qu'une mission de la CIC est présence sur place.
Août: négociations khméro-vietnamiennes (Nord-Vietnam et Front de Libération du Sud-Vietnarn) sur la délimitation de la frontière Nouvel échec.
10 août: Les USA expriment leurs «regrets» pour les victimes des raids aériens et expliquent que ce village n'est pas indiqué comme faisant partie du territoire cambodgien sur les cartes de l'US Air Force.
13 août: Sihanouk annule la visite prévue de Averell Harriman parce que "la déclaration américaine affirmant que le village n'est pas en territoire cambodgien traduit la volonté américaine de dépouiller le pays de son territoire".
Septembre: retour de Saloth Sar et de la délégation du PCT au Bureau 100. La direction du PCT tient une réunion capitale. Deux décisions sont prises: le PCT change de norn et devient le PCK, ce qui lui donne un statut de parti pleinernent autonome et, la guerre du Vietnam s'intensifiant, le QG du PCK quitte le Bureau 100 pour le nord-est du pays dans la province de Ratanakiri.
1er septembre: discours de Charles de Gaulle dans le stade olympique de Phnom Penh.
11 septembre: élections législatives. Pour la premiere fois depuis 1955, les 82 sièges sont convoités par plusieurs (415) candidats qui sont toutefois tous présentés sur les listes du seul Sangkurn. Malgré une violente campagne de presse, Khieu Samphan, Hou Yuon et Hu Nin sont réélus. Mais la droite triomphe très largement. Le taux participation est de 65,4 % des inscrits.
17 septembre: les négociations avec les communistes vietnamiens sur la délimitation des frontières se terminent sans accord.
25 octobre: vingt-deuxième gouvernement du Sangkurn : gouvernement Lon Nol.
26 octobre: création d'un contre-gouvernement par Sihanouk.
17 novembre: inauguration du nouveau pont Monivong à Phnom-Penh. Il remplace celui construit par Gustave Eiffel en 1928 qui s'était effondré en 1964.
18 novembre: Sihanouk invente l'expression «Khmers rouges» pour désigner les communistes cambodgiens.
22 novembre: Sihanouk fait état de tracts "khmers rouges" qui l'attaquent personnellement.

Autres vidéos thématiques : La vie au Kampuchea krom | Activités du CPP-Canada | Les retrouvailles | L'amitié | Le Cambodge aujourd'hui | Le Vietnam hier et aujourd'hui | Ici Canada ! | Le génocide khmer rouge | Les fichiers d'archives

Précédente | Suivante

Cliquez sur l'année correspondante:  Accueil | 1960 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | Dates oubliées